Rue Saint-Charles

Au 197 ter, rue Saint-Charles : Les deux pavillons jumeaux Belle Epoque construits par Maurice Porche pour M. Dehont, en 1901 - la demande de permis date du 12 juin. Les deux maisonnettes sont dans un état dégradé. Le toît d'origine avec son faitage en grès, œuvre d'Alexandre Bigot, a été racourci et reconstruit dans un matériau moderne, la fenêtre du premier étage de la travée centrale a été simplifiée, les marquises ont été enlevées ; les quelques éléments de ferronnerie encore existants sont des créations vraiment originales, dues à Wrigny - et les petits éléments sculptés, au-dessous ou entre les fenêtres, ont été détruits. Reste la belle fenêtre ronde qui y était percée. Les chats, dont l'un est cassé, sont des sculpures de P. Demange. Maurice Porche fut également l'auteur d'un immeuble décoré de céramiques, à la frontière entre Paris et Vincennes.

Votre note


Touchez pour déverrouiller

  • n/a/5

Moyenne

  • n/a/5

Ils aiment Rue Saint-Charles

0 commentaire
0 notes
0 personne aime

Flux de Rue Saint-Charles

  1. Rue Saint-Charlesa ajouté un album• mercredi 7 juillet 2010